Seconde-Guerre.com : Description détaillée et journalière des évènements de la Seconde Guerre mondiale durant les périodes de l'avant-guerre, de la guerre et de l'après guerre, le tout enrichi par des biographies et un glossaire.

Actualités

13-03-2015
Nouvelle fonction qui permet de rechercher automatiquement les noms des personnalités présentes dans les chronologies et biographies du site et de faire le lien . À bientôt.

05-04-2015
Un nouveau design est en cours de réalisation (et oui encore), mais celui-ci sera adapté aux mobiles afin de répondre à la demande car 2/3 des visiteurs emploient ces technologies. A bientôt.

Ce jour en 1940

Pologne Pologne
Création, à Lodz, du premier ghetto juif.


Livre

Les vampires : éliminations et sabotages

Les vampires : éliminations et sabotages Novembre 1942, la Wehrmacht envahit la zone libre, entraînant de fait l'implantation des services de police et de répression allemands au sud de la Loire. Ces derniers ne peuvent trouver une véritable efficacité sans le concours du régime de Vichy. Ainsi, des Français sans vergogne, agents de la Sipo-SD ou de l'OPA, miliciens, collaborateurs de tout poil aux motivations souvent plus vénales qu'idéologiques, deviennent les auxiliaires zélés de l'occupant. Pour la Résistance, dont les bases sont déjà solidement établies, le pouvoir de nuisance de ces traîtres représente un danger capital. Dans la région clermontoise, Émile Coulaudon, futur commandant des FFI d'Auvergne, décide de former une unité spéciale en charge des éliminations de « collabos ». Créé à partir du groupe sédentaire rassemblé par Lucien Blanchet, le corps franc des Vampires s'organise progressivement et devient opérationnel. Exécutions et sabotages spectaculaires sont le quotidien de ces combattants de l'ombre qui, pour parvenir à leurs objectifs, doivent régulièrement infiltrer les informateurs de l'ennemi et fréquenter la pègre locale. Entraînés par des chefs inflexibles comme « Bernard », « Cristal » ou « Carpentier », les membres du corps franc prélèvent le tribut du sang et instaurent un climat de psychose chez certains collaborateurs. Traqués tant par la police de Vichy et la Milice que par les services allemands, ils rendent coup pour coup dans la lutte sans merci qui s'est engagée. Loin des combats glorieux du mont Mouchet ou de la Truyère, les Vampires vont ainsi écrire une des pages les plus délicates et méconnues de la Résistance.